Rencontre avec l’auteur jeunesse Benoît de Saint Chamas

 Vendredi 25 mars 2016, nous avons reçu au collège Benoît de Saint Chamas, auteur avec sa femme Emmanuelle, du livre Strom. Les élèves de 5e A, C, D et E l’ont rencontré au CDI.

Le livre
Dans les sous-sols du Louvre, une organisation secrète, la Confrérie des Chevaliers de l’Insolite, forme depuis des centaines d’années des chevaliers chargés de protéger l’humanité contre des forces invisibles. Les jumeaux orphelins Raphaël et Raphaëlle font partie de la nouvelle génération d’apprentis. Ils vont être initiés au Strom et partir à la recherche d’un précieux objet dérobé par un collectionneur mystérieux .
Il s’agit d’une trilogie et, dans les deux tomes suivants, on retrouve Raphaël et Raphaëlle confrontées à de nouvelles aventures.

 Les élèves ont posé de nombreuses questions à Benoît de Saint Chamas et voici quelques unes de ses réponses.

A l’origine du livre
Emmanuelle et Benoît de Saint Chamas ont eu l’idée du livre après la lecture d’un article expliquant qu’un individu n’utilise que 10% des capacités de son cerveau. Et puis, une nuit, ils ont eu l’occasion de visiter le musée du Louvre en s’éclairant à la lampe de poche et cela a été une expérience extraordinaire. Finalement ils ont trouvé que le musée était l’endroit idéal pour cacher une société secrète utilisant d’une façon assez étonnante les 90% inexploités du cerveau humain.

Le Strom
C’est une force considérable qui réside dans la partie inexploitée du cerveau humain. Une fois maîtrisée, elle donne des superpouvoirs : télépathie, télékinésie, lévitation, invisibilité, sixième sens...

Paris et le musée du Louvre
Benoît de Saint Chamas est parisien depuis toujours et il travaille au musée du Louvre, où il est directeur de cabinet. C’est donc un univers qu’il connaît bien et auquel il est très attaché.

A propos de l’écriture à quatre mains
Tous deux commencent par mettre leurs idées en commun et par établir un plan très précis. C’est Benoît qui écrit les premiers jets d’écriture, qu’ils corrigent ensemble ensuite. Ils sont très complémentaires.
Comme ils disposent de peu de temps pour écrire : ils ont tous les deux un métier et 3 enfants, ils ont toujours à portée de main un carnet pour noter leurs idées, qui peuvent venir n’importe quand.

Leurs sources d’inspiration
Ce sont les souvenirs de choses vécues, lues dans des livres ou vues au cinéma, de Harry Potter à la saga Star Wars, les expositions, les voyages, les objets insolites, les articles de presse, les rencontres avec les lecteurs, leurs trois enfants ; tout ceci se mélange dans le processus de création.

De l’envie d’écrire
Plus jeune, Benoît de Saint Chamas voulait être explorateur. En grandissant, il a réalisé qu’il n’existait plus de territoires inconnus mais que, grâce à nos univers imaginaires, il reste bien des mondes à découvrir. Ecrire est un moyen de les explorer.

Et du plaisir de lire
Benoît de Saint Chamas se souvient qu’il n’aimait pas lire en entrant au collège, jusqu’à ce qu’il découvre un auteur (Henri Vernes) et la série de romans Bob Morane. Depuis le plaisir de lire ne l’a jamais quitté et il aime beaucoup quand les lecteurs qu’il rencontre lui disent : « Finalement, c’et sympa la lecture. »