Rencontre avec Béatrice Nicodème

Dans le cadre du Prix des collégiens, l’écrivain Béatrice Nicodème est venue au collège le mardi 5 février rencontrer les élèves de 5e A, B et C qui participent au Prix organisé par la médiathèque de Chatou. Les élèves avaient lu Le secret de la cathédrale, un roman policier dont l’intrigue se passe au Moyen Age, dans l’univers des bâtisseurs de cathédrales. Dans ce livre, Colin, un jeune apprenti tailleur de pierre dont le père, le Maître tailleur, a disparu mène l’enquête. L’édifice est-il maudit ? L’équipe des bâtisseurs cache-t-elle un meurtrier ?
Béatrice Nicodème a répondu à toutes nos questions avec beaucoup de gentillesse. Elle nous a parlé de son travail et de la manière dont elle envisage le « métier » d’écrivain, qui, pour elle, est davantage une passion qui se confond avec sa vie qu’un métier.
Elle écrit des romans pour les adultes et pour la jeunesse, 70 environ à ce jour ! Son premier roman date de 1987. C’est en lisant, adolescente, Le chien des Baskerville d’Arthur Conan Doyle, que lui est venu son goût pour les romans policiers et l’envie d’écrire un jour à son tour. D’ailleurs dans la série des Wiggings, le personnage principal, un jeune vendeur de journaux à Londres en 1889, sert d’apprenti détective au célèbre Sherlock Holmes ressuscité pour l’occasion.
Béatrice Nicodème a donc une prédilection pour l’écriture de romans policiers, dont beaucoup se passent à différentes périodes plus ou moins anciennes de l’histoire. Avant d’écrire, elle lit beaucoup pour se documenter sur la période en question. Cette phase de recherche peut prendre plusieurs mois, ensuite l’écriture du livre est relativement rapide ; écrire Le secret de la cathédrale lui a pris deux mois et demi. Elle nous a également expliqué comment fonctionne sa collaboration avec l’éditeur, la phase des relectures et corrections qui peuvent lui être demandées et prennent plusieurs semaines, les négociations concernant le titre du livre et parfois sa surprise lorsqu’elle découvre l’illustration de couverture du livre, qui ne correspond pas forcément à ce qu’elle avait imaginé.
Béatrice Nicodème nous a parlé de sa vocation d’écrivain et de sa manière de travailler. Elle adore observer, écouter et réfléchir sur la vie des gens qu’elle croise ; inventer des histoires, ce qui lui permet de vivre plusieurs existences différentes ; elle aime imaginer et résoudre des énigmes, placer ses personnages dans des situations à priori insolubles et les aider à s’en sortir, en surprenant ses lecteurs et en se surprenant elle-même. Elle est toujours à la recherche du mot le plus juste, du rythme de phrase le plus harmonieux pour traduire ce qu’elle veut exprimer.
Cette rencontre était passionnante, merci à elle !
Armelle Michel