Rencontre avec Sarah Cohen-Scali

Rencontre avec l’écrivain Sarah Cohen-Scali
Dans le cadre du Prix des collégiens, l’écrivain Sarah Cohen-Scali est venue au collège le mardi 31 janvier rencontrer les élèves de 5e A, B et D qui participent au Prix organisé par la médiathèque de Chatou. Les élèves avaient lu deux de ses livres : Un parfum de meurtre et Créature contre créateur, tous deux des romans policiers, et préparé de nombreuses questions dont ils avaient bien envie d’obtenir les réponses.
Nous avons donc appris que Sarah Cohen-Scali écrit depuis 1989 et que c’est maintenant son seul métier. Elle signe aussi ses livres sous le pseudonyme de Sarah K. Elle a écrit une quarantaine de livres ; elle aime s’adresser à des publics variés, elle a écrit des albums pour tout petits et des romans pour la jeunesse et pour les adultes, cependant la majorité de ses livres s’adressent à des adolescents ou à de jeunes adultes. Elle écrit surtout des romans policiers et fantastiques. Elle aime raconter des histoires aux intrigues complexes.
Quand elle était jeune, Sarah Cohen-Scali lisait beaucoup, des livres classiques. D’après elle, lire et écrire sont indissociables, on ne peut être écrivain sans se nourrir de lectures depuis toujours. Et depuis qu’elle a commencé à écrire, elle ne s’est jamais arrêtée et elle écrit beaucoup. Elle aime être plongée dans l’écriture du livre et dans l’histoire qu’elle est en train de créer. Elle a rarement un scénario fixe au départ, en général elle commence avec un début d’intrigue puis elle invente au fur et à mesure. C’est pour elle qu’elle écrit d’abord, tout en gardant à l’esprit les possibles réactions de ses lecteurs.
Quand le livre est écrit, l’éditeur joue un rôle essentiel dans la publication du livre. C’est lui qui décide de la tranche d’âge et de la collection et aussi de la couverture du livre ; l’auteur est très rarement consulté sur le dessin de couverture qu’il souhaite et parfois il peut le trouver raté. Ces sont des contraintes assez pénibles.
Parmi tous ses livres, c’est toujours le dernier son préféré, le livre qu’elle est en train d’écrire. Sarah Cohen-Scali n’arrêtera sans doute jamais d’écrire car l’écriture est la passion de sa vie.
Armelle Michel