Exposition au CDI de nos préparations pour Le Nouvel An Chinois 2021

Le Nouvel An Chinois est aux Chinois ce que Noel est aux Occidentaux. Le calendrier Chinois fonctionne sur le Calendrier Lunaire. Le Nouvel An Chinois marque le premier jour du premier mois Lunaire et aussi le retour du Printemps (c’est pour cela qu’on l’appelle aussi « Fête du Printemps »)

Cette année, dont Le Nouvel An Chinois débute le 12 février, est placée sous le signe du Buffle. Nos élèves du collège qui apprennent le chinois sont impliqués dans plusieurs activités de préparations pour les célébrations du Nouvel An Chinois. Ce sont notamment l’illustration de Chengyu (proverbe chinois), la calligraphie, le découpage de papier et la décoration avec l’éventail de vœux suspendus.

Je vous invite à aller au CDI regarder leurs travaux de près ou voir ici quelques photos d’exemples.

 

  • L’illustration de Chengyu (Proverbe chinois) :

Les chengyu sont rédigés en langue classique car ils sont directement issus d’œuvres anciennes. Ils sont invariables, insécables, composés de quatre caractères et toujours utilisés au sens figuré. Ils sont d’excellents exemples de ces nuances qui sont intrinsèquement liées à la culture. Ainsi lorsqu’un chinois entend un français dire “ il a cassé sa pipe ”, il court acheter une pipe toute neuve. De même si un français entend un chinois lancer : “ 自相矛盾zixiangmaodun ”, – opposer soi-même sa lance à son bouclier – il pourra s’interroger longuement sur les raisons qui poussent son ami à se balader avec des armes médiévales. Il leur faudra un temps défini pour se rendre compte qu’ils n’ont pas interprété correctement le discours. Les deux langues usent d’images propres à leur culture qui sont difficiles voire impossibles à traduire. Ce qui compte, c’est le sens figuré, la morale cachée sous l’image.

  • La calligraphie

L’un des arts chinois les plus appréciés dans ce monde est la calligraphie. Comment ne pas s’enchanter à la vue du pinceau qui glisse sur la feuille, empreint d’une légèreté et parfois d’une force sans pareil. C’est un vrai spectacle. Il y a plusieurs styles de calligraphies. Nos élèves ont essayé le Zhuanshu 篆书, une écriture ancienne et souvent courbée et le Kaishu 楷书, une écriture carrée, régulière et stable, pratiqué par tous les jeunes chinois.

 

  • Le découpage de papier

En Chine, c’est un art nommé 剪纸 jianzhi, probablement un des plus vieux beaux-arts populaires chinois. Il est traditionnellement pratiqué pour la Fête du printemps (N

ouvel An Lunaire chinois). On colle ensuite les 剪纸 jianzhi (papiers découpés) qui comportent des motifs porte-bonheur comme certains caractères (喜 joie, 福 bonheur, 寿 longévité etc.) ou bien des animaux auspicieux ou signe de l’année à venir.

 

  • La décoration avec l’éventail de vœux suspendus

Au lieu de fabriquer des lanternes comme décoration, nous avons fait des dépliages de papier et fabriqué nos éventails en utilisant du papier coloré ou avec motif. Des expressions de vœux que

nous allons utiliser durant la Fête du printemps sont suspendues sous chaque éventail.

 

 

Finissons par apprendre quelques vœux de bonne année !

新年快乐 Xin Nian Kuaile ! : Bonne année !

过年好 Guo Nian Hao : Bonne année (à dire le lendemain du Nouvel An lorsque vous rendez visite à quelqu’un)

牛年大吉 Niu Nian Da Ji : Beaucoup de chance pour l’année du Buffle

恭喜发财 Gongxi Fa Cai : Soyez heureux et prospère

祝您幸福和安康 Zhu Nin Xingfu He Ankang : Je vous souhaite du bonheur et la santé